La présence des béguines à la Sainte-Baume… suite

La présence des béguines à la Sainte-Baume… suite

La présence des béguines à la Sainte-Baume… suite La présence des béguines à la Sainte-Baume… suite La présence des béguines à la Sainte-Baume… suite

Après deux précédents articles sur ce sujet, nos recherches sur la présence des Béguines (ces femmes libres et indépendantes du Moyen Age) en Sainte Baume où elles sont inscrites, nous ont amenées à relier 3 personnalités locales autour du roi St Louis.

[lire ou relire l’article de 2011 et l’article de 2012]

Si vous montez à la grotte par le chemin de Giniez, arrêtez-vous à l’Oratoire de St Louis : qu’a-t-il à vous dire ? St Louis est le premier roi de France à venir à la Ste Baume en Juillet 1254 après avoir débarqué à Hyères au retour de la 7ème croisade qui fut catastrophique. Il perdra son frère Robert, sera fait prisonnier, et restera 6 ans hors du Royaume de France. Sa mère Blanche de Castille, régente en son absence est morte en 1253. C’est alors un homme dépité qui « n’y croit plus » et qui va demander de l’aide.

C’est Hugues de Digne(ou de Barjols) célèbre orateur franciscain  de Hyères à la parole « luisante et échauffante comme le soleil » à qui il va demander conseil. Celui-ci ne mâchant pas ses mots lui exprimera selon les chroniqueurs  Fra Salimbene et Joinville : «  Sire, retenez bien ceci : que le roi de France fasse bonne justice ; qu’il soit droit justicier. Alors Dieu tiendra son royaume en paix toute sa vie. » Il recommande au roi de s’occuper des humbles, de veiller à la simplicité du train de vie de son entourage et de ramener un ordre moral et social dans son royaume. A la suite de ce prêche le roi se rendra en Ste Baume pour un pèlerinage de réconciliation en se mettant dans les pas de sa sainte inspiratrice Marie Magdeleine. Sa vie sera alors simplifiée, éprise de justice et d’attention aux pauvres. Il va fonder en 1264 le grand béguinage de Paris dans le quartier du Marais-Institution unique en France- qu’il mettra sous sa protection et qui accueillera une communauté de 400 béguines, vivant en autonomie, sans la tutelle du clerc ou du mari.

Hugues de Digne est le frère de Douceline. (1214-1274)Tous deux ont vécu leur enfance à Barjols. C’est Hugues qui va confirmer sa sœur dans la fondation d’un institut de béguines, dont elle a reçu la mission par vision, directement de la Vierge Marie. Douceline va fonder la Maison Roubaud à Hyères où elle restera 10 ans, puis la Maison Roubaud à Marseille où elle restera 20 ans jusqu’à sa mort. Elle cultivait le soin aux plus pauvres, selon l’idéal de St François, très en lien avec la spiritualité de la nature. Elle sera rapidement vénérée comme sainte par les Marseillais qui n’hésitent pas à venir lui demander aide et intercession. Elle sera aussi conseillère de Charles I, comte de Provence, frère de St Louis avec lequel elle entretiendra une correspondance régulière. Amie de son épouse Béatrice de Provence, elle sera la marraine d’une de leur fille.

St Louis d’Anjou (né à Brignoles) franciscain, fils de Charles II qui redécouvrira en 1279 les reliques de Marie-Magdeleine  à St Maximin est le petit neveu de St Louis dont il est proche en esprit. Marcheur pour la Paix, il va mourir jeune à l’âge de 23 ans et a demandé par testament à être enterré à Marseille entre les deux spirituels: Hugues de Digne et Douceline, ajoutant à la renommée de ces deux saints de Barjols. Lui même sera canonisé en 1317.

La bonne nouvelle : Ste Douceline est attestée comme étant la première béguine de la Provence. De son institut à Marseille se sont succédées de nombreuses béguines jusqu’en 1414. De Marseille à la Sainte Baume, il n’y a qu’un pas… à suivre, en suivant le guide !

 

———————————————————————

Association Mémoires d’Elles Plan d’Aups Sainte Baume

Notre association a pour but de promouvoir la mémoire des Béguines dans les pas de Marie-Magdeleine, par la collecte d’informations, la proposition de stages, de soins d’Huiles Odorantes pour Onction et d’aromathérapie, de soins énergétiques, et  par la création d’objets à caractère spirituel, l’organisation de conférences et de salons. Contact: 06 60 56 69 31

Suivez-les sur Facebook !

Edition 2022 - Viviane-Marie Vieux