Marie-Madeleine et le monastère de Brou

Terroir & Acteurs de développement | Nature | Histoire, culture & traditions > Culture

Marie-Madeleine et le monastère de Brou

Une magnifique exposition sur Marie Madeleine « La passion révélée » s’est tenue à Bourg-en-Bresse d’Octobre à Février 2017, au monastère royal de Brou, lieu classé monument préféré des français en 2014.Marie Madeleine y est présentée comme l’apôtre féminin de l’Amour et de la Paix, mission primordiale pour notre temps troublé.

Marguerite d’Autriche duchesse de Savoie fit construire ce monastère et les tombeaux qu’il abrite en 1513, suite à un vœu fait lors de la mort de son époux bien-aimé Philibert le Beau survenue prématurément, en témoignage de son immense douleur. Marie Madeleine « celle qui a montré beaucoup d’Amour » l’a véritablement inspirée, comme en témoignent les différentes représentations de la sainte que l’on peut découvrir à Brou : sculptures, peintures, vitraux… le gisant inférieur du tombeau de Marguerite la représente en Marie Madeleine, cheveux épars. A travers les Évangiles et autres textes sacrés qui guident le visiteur, se révèle la triple passion de Marie Madeleine : la Passion du Christ dont elle fut le témoin privilégié, sa passion amoureuse accomplie en Agapè, mais aussi la passion jamais démentie que les artistes lui vouent depuis le XIIème siècle.

Native de Bourg-en Bresse, résidant par choix au pied de la Sainte-Baume, la visite de cette exposition m’a comblée. Avec deux pensées : « les saints s’occupent de nous avant que l’on ne s’intéresse à eux », et celle reconnaissante pour le frère Philippe Devoucoux gardien de la Grotte pendant 15ans, passionné lui aussi par les œuvres innombrables des artistes en résonance avec Marie Madeleine.

L’exposition poursuivra sa route de Février à Mai 2017 à Carcassonne, et de Juin à Septembre à Douai.

www.monastere-de-brou.fr

Ecrit par Viviane-Marie Vieux - Edition 2017