Le gâteau des rois de Provence, en souvenir de la couronne des Rois catalans

Terroir & Acteurs de développement | Nature | Histoire, culture & traditions > Traditions

Le gâteau des rois de Provence, en souvenir de la couronne des Rois catalans

Une très vieille tradition que l’on trouve dans plusieurs livres anciens dit que la forme de notre couronne des rois serait inspirée de la couronne des rois catalans. Cette couronne apportée en Provence par Raymond-Béranger V, comte de Provence d’origine catalane, a été transmise à son beau-fils, Charles 1er roi de Sicile et comte de Provence. En 1279, le fils de Charles 1er, le Prince Charles de Salerne, découvre le tombeau de Marie-Madeleine à Saint Maximin la Sainte-Baume. Après de nombreuses procédures ecclésiastiques pour authentifier les reliques, le 10 décembre 1283, le chef (la tête) de Marie Madeleine est placé dans un reliquaire en forme de buste. Pour montrer sa grande piété, Charles 1er offre sa couronne, la couronne des Rois catalans, pour qu’elle soit placée sur la tête de la sainte. Cette couronne était en forme d’anneau incrustée de rubis (de couleur rouge) et d’émeraude (de couleur verte).

En souvenir de cette offrande qui marque les esprits de l’Europe du XIIIème siècle, notre gâteau de l’épiphanie prend la forme d’une couronne et est décoré de fruits confits rouges et verts. La tradition de cette forme de gâteau va se répandre en Provence et dans tout le sud de la France (corona del reis ou tortel del reis), en atalogne (tortell del reis), en Espagne (roscon de reyes) puis dans presque toute l’Amérique du sud.

Edition 2019 - Denis Metzger