La Basilique de Sainte-Marie-Madeleine, troisième tombeau de la chrétienté ici en Provence

Terroir & Acteurs de développement | Nature | Histoire, culture & traditions > Histoire

La Basilique de Sainte-Marie-Madeleine, troisième tombeau de la chrétienté ici en Provence

Reconnue d’intérêt général, l’association laïque « Les amis de la basilique » est habilitée à délivrer des reçus fiscaux pour sa mission de sauvegarde du patrimoine culturel. – Réfection de la toiture et du Choeur en 2016

La basilique de Saint-Maximin est marquée par la lumière signifiante de Marie-Madeleine. Le pèlerin vient y rencontrer la Sainte bien-aimée des Évangiles, le touriste croise la route de cette femme-icône passionnante. C’est environ 150 000 visiteurs par an qui franchissent le seuil de cette église. Les récents reportages des télévisions brésiliennes et italiennes ont ouvert encore plus largement ses portes.

Patrimoine d’exception de l’art gothique dans le sud de la France, cet ensemble monumental classé souffre considérablement des altérations du temps.

Le chantier actuel de mise hors d’eau du bâtiment modifie les toitures de la nef sud. A l’intérieur, des actions de traitement insecticide sont en cours sur les boiseries sculptées et l’orgue.

Le chantier actuel de mise hors d’eau du bâtiment modifie les toitures de la nef sud. A l’intérieur, des actions de traitement insecticide sont en cours sur les boiseries sculptées et l’orgue.

Les efforts de mobilisation pour la sauvegarde de notre patrimoine chrétien ne doivent pas fléchir. L’association des Amis de la basilique s’est engagée auprès de la municipalité de Saint-Maximin et des monuments historiques pour la restauration du choeur. N’hésitez pas à y participer. Merci pour tous les coeurs qui viennent y trouver paix et miséricorde depuis plus de sept siècles…reconduisons ce contrat pour les générations à venir !

contact@lesamisdelabasilique.fr

Ecrit par Françoise Sur - Edition 2016