En parcourant le sentier Merveilleux, sur les pas du Docteur Poucel

Les carnets Carnet histoire, culture & traditions Carnet Nature Carnet terroir & acteurs de développement En parcourant le sentier Merveilleux, sur les pas du Docteur Poucel

En parcourant le sentier Merveilleux, sur les pas du Docteur Poucel

En parcourant le sentier Merveilleux, sur les pas du Docteur Poucel En parcourant le sentier Merveilleux, sur les pas du Docteur Poucel

Joseph Poucel (1878-1971) est un médecin marseillais, réputé pour ses travaux sur l’hygiénisme et la botanique, également connu comme l’un des pionniers du naturisme en Provence, et poète…

Partant du parking des trois chênes, il est facile de suivre le balisage pour emprunter le sentier Merveilleux. Après le passage de la source dite de Ravel, « au pas musical du fameux Boléro », nous atteignons le bas de la falaise des Béguines, le sentier en sous bois est très agréable, et souvent plus frais et ombragé en été, il est selon les saisons bordé de fleurs : anémones trilobées, lys martagon, fusain à larges feuilles, et d’Europe, pour ne citer que quelques espèces… Mais nous marchons surtout à l’ombre de vieux ifs centenaires, d’érables à feuilles d’aubier, de tilleuls, et de sorbiers magnifiques…
Après une demi heure de marche nous découvrons un rocher sur lequel est installé une plaque commémorative en l’honneur de Docteur Poucel.
En effet ce médecin né à Marseille en 1878, chirurgien chef des hôpitaux de cette ville, était aussi botaniste, naturiste et disait-on gouteur d’eau, m’avait dit un admirateur, car il gouttait l’eau des sources en appréciant à chacune un gout différent, comme d’autres auraient goutté un grand cru…
Lorsque j’étais Forestier à la maison forestière des Béguines, dans les années 90, tous les ans, le 1er Mai, j’avais la visite d’un ancien forestier Mr Barberis et sa femme, accompagnés d’autres amis ils venaient rendre hommage au Docteur Poucel, et allaient chanter ses louanges sous le rocher et réciter des poèmes. Ils célébraient aussi Saint François d’Assise, qui aurait aimé parcourir le sentier merveilleux, puisque tout au bout après la montée du Pas de l’AÏL, en Provençal (âne en français) il serait arrivé au petit Paradis, un vallon étroit recouvert d’une pelouse verdoyante, mais surement qu’il y est déjà, et chante la beauté des bois sacré avec notre Docteur Poucel…

Études et publications

  • La psychothérapie dans l’intervention chirurgicale, 1904
  • Joseph Poucel, Le transformisme jugé par le naturaliste J.-H. Fabre, Paris, Maison de la bonne presse,1912.
  • A la découverte des orchidées de France, 1942
  • L’Art de dormir
  • Au hasard des sentiers
  • Méthodes naturelles et santé, 1967

Edition 2022 - Christian Vacquié