La magie au bout des doigts

Terroir & Acteurs de développement > Des métiers et des hommes | Nature | Histoire, culture & traditions

La magie au bout des doigts

C’est au Parc de St Pons, lors de la journée festive du PNR que je découvre, fascinée, le bel artisanat de Gérard Castelli : artisan tourneur sur bois, créateur de stylos en bois précieux. Métier rare, homme passionné et passionnant. Allons  faire un « petit tour » dans son atelier.

La porte poussée, l’émerveillement silencieux gagne. D’un coup nous basculons dans un univers digne du Moyen-âge : couleur sépia, odeur copeau de bois, ambiance artisanale où s’entremêlent  poulies, rayonnages, casiers remplis, outillages divers et où règne un échantillonnage impressionnant de gouges tout format, aux manches dorés et prêts à être saisis par les bonnes mains de l’artisan. Depuis 15 ans Gérard travaille dans cet atelier. Sa passion lui vient de toujours, il parle de prédestination. Déjà de par son père, artiste renommé, Georges  Castelli de Roquevaire, auteur de remarquables dessins à la plume. Puis ses propres intérêts l’ont guidé. Fervent collectionneur de stylos, passionné par le bois, il a réuni ses deux passions pour cet artisanat. Autodidacte, il parle de l’importance de faire ses expériences : « c’est comme pour le ski, on fait des couillonnades, on tombe, se relève, et chaque fois on progresse. » Puis les personnes pour nous aider se mettent sur la route. Maintenant Gérard a le savoir-faire et la reconnaissance de ses pairs.

Il faut savoir que pour fabriquer un stylo, 17 opérations sont nécessaires de la coupe du tronc à l’objet fini. Retenons : le découpage, la création du carrelet, perçage, collage, arasage, le tournage, ponçage et les finitions. Sous mes yeux écarquillés, Gérard se met à l’œuvre pour confectionner au tour, à partir du carrelet, un stylo en bois d’olivier. Les mains œuvrent avec poigne et sensibilité, le bois leur obéit, et la courbe du futur stylo prend forme. Il faut 4 heures pour fabriquer un stylo en bois précieux : olivier, loupe de cade, hêtre échauffé, avec cette devise « toute pièce unique ». Gérard fabrique aussi bouchons, blaireaux et rasoirs, vaporisateurs à parfums, objets déco divers. Terminons avec ses mots : « La magie c’est de transformer un bout de bois mort en objet d’écriture, qui pourra se transmettre de génération en génération. »

Gérard Castelli au Plan d’Aups gerard@varaups.fr

Ecrit par Viviane-Marie Vieux - Edition 2017