Une exceptionnelle collection d Ex-Voto

10 07 2016

Une exceptionnelle collection d Ex-Voto

En 1952, la chapelle était en ruines et était fermée par mesure de sécurité. Sous les plâtras de la voûte effondrée devant l’autel de la sainte Vierge, Mgr. Lucien Gros, dernier restaurateur de ces lieux, trouva une quinzaine d’exvoto délavés et irrémédiablement perdus.

Heureusement, tous les autres existant encore à cette époque avait été enlevés, et enfermés dans une petite pièce de l’enclos mitoyen, lui aussi à demi ruiné.

C’est là, dans la poussière et sous une toiture branlante, qu’ils furent sauvés. C’est ainsi que quelques 294 ex-voto allant du 15e au 20e siècle nous sont parvenus. L’ex-voto peint est exclusivement méditerranéen. Ils constituent une fresque historique très intéressante des conditions de vie de ces diverses époques en Provence : costumes, intérieurs, mobiliers, etc... dans leurs variétés ils traduisent encore l’universalité sociologique de cette dévotion.

Les costumes de paysan du terroir y côtoient les robes d’apparat, les jabots de dentelle et les perruques poudrées de la noblesse de l’Ancien Régime comme les hauts-de-forme de la bourgeoisie du 19e siècle.

Sous l’égide de l’association « les Amis de Saint-Jean-de-Garguier », après plus de 20 ans de travaux de restauration, la chapelle du Prieuré dispose d’une nouvelle présentation de cette exceptionnelle collection d’ex-voto, parmi les plus anciennes et les plus nombreuses en Provence.

Ouvrage : « Gémenos la Chrétienne », de Jean-Claude Sérieys, Président de l’association Les Amis de St-Jean-de-Garguier.

Jour de visite : Prieuré de St Jean de Garguier au 04 42 32 21 26 - www.decouverte.sainte.baume.asso@gmail.com

Partagez & réagissez
sur les réseaux sociaux




Voir la nouvelle version du site du Guide Sainte-Baume