Trois plantes emblématiques

20 04 2017

Trois plantes emblématiques

Le Lis martagon (Lilium martagon)

Espèce très protégée, cette plante herbacée d'Europe centrale et méridionale est relativement abondante dans la hêtraie et sur les escarpements rocheux de l'ubac de la sainte Baume. Composées de six tépales (sépales et pétales), les grandes fleurs en forme de turban sont de couleur rose-violacé, ponctuées de pourpre. Symbole de la biodiversité, elles égayent la forêt au mois de juin. Portés autrefois en collier, les bulbes écailleux passaient pour soulager les rages de dents des jeunes enfants.

 

L'If (Taxus baccata)

Espèce compagne du Hêtre, l'If est très répandu dans la forêt de la Sainte-Baume. C'est « lou bouès de la Santo Baoumo » dont jadis les pèlerins ramenaient une branche pour preuve de leur passage. De croissance lente, sa longévité est remarquable (certains exemplaires auraient plus de mille ans). L'ensemble de l'arbre est toxique, en particulier la graine (mais pas l'arille rouge et charnue qui la contient). L'alcaloïde responsable (le taxol) s'est révélé actif contre certains cancers.

Très recherché pour ses propriétés de résistance et de souplesse, le bois servait autrefois à confectionner des arcs. Toujours vert, l'If était pour les Celtes un symbole d'immortalité. Bénéfique aux âmes voyageuses, on en plante dans les cimetières.

 

Le Sceau de Salomon (Polygonatum vulgare)

De la même famille que le Muguet, cette plante herbacée, formant des tapis de feuillage vert, nous offre ses clochettes blanches au début du printemps.

Le nom français viendrait des cicatrices, visibles sur le rhizome (tige souterraine) que laissent les anciennes feuilles, et qui évoqueraient des étoiles à six branches. Avec la légende de Maître Jacques et le pèlerinage des Compagnons du Devoir à la Sainte Baume, la référence au roi Salomon est évidente. Si sa cueillette est, bien sûr, interdite, il faut cependant signaler que, comme le Muguet, la plante est toxique.

Texte et photos d'Alain Bontemps

Vice-président de l'Ecomusée de la Sainte Baume

Partagez & réagissez
sur les réseaux sociaux




Voir la nouvelle version du site du Guide Sainte-Baume