La présence des béguines en Sainte Baume

20 04 2011

La présence des béguines en Sainte Baume

Au début du 13e  siècle, une forme de vie religieuse particulière apparaît, celle des Béguines. Ces femmes se vouaient à Dieu, sans entrer au monastère et se rassemblaient en communauté laïque autonome. Elles vivaient avant tout de salaires provenant d'un travail manuel, d'activités artisanales, de soins prodigués aux malades et aux pauvres. S'occuper des morts faisait aussi partie de leur devoir. La réaction de l'église face à la montée de ce mouvement fut très rude, car les Béguines étaient suspectées d'appartenir à la secte du « Libre esprit » . Dans le courant du 14siècle, les frères et les soeurs du « Libre esprit » devinrent la cible principale des poursuites inquisitoriales. Beaucoup connurent le même sort que Marguerite PORETE mystique cultivée et auteur du traité « Miroir des simples âmes », qui finit sur le bûcher à Paris en 1310.

Bibliographie

Histoire de femmes vo Occident (Georges DUBY, Michelle PERROT- Editions Perrin),

Le Monde des religions 2002 p.36 –

Roman « La Béguine» do Suzanne BERNARD Editions Stock 2005

Par Marie-Odile Desjardin

Partagez & réagissez
sur les réseaux sociaux




Voir la nouvelle version du site du Guide Sainte-Baume