Histoire des AMAP en Sainte Baume

03 03 2013

Histoire des AMAP en Sainte Baume

Association pour le maintien de l’agriculture paysanne « AMAP »

C’est au pied de la Sainte Baume, à Ollioules, que la première AMAP française à vu le jour en 2001. Les précurseurs sont les Japonais, en 1970. Des mères de familles s’inquiétèrent des conséquences de l’intensification de l’agriculture, et eurent le sentiment d’empoisonner leurs enfants en les nourrissant. Elles décidèrent alors de se regrouper et de passer un contrat avec un agriculteur : en échange de la garantie d’achat de toute sa production à l’avance, l’agriculteur s’engagea à cultiver sans produits chimiques. 
En 1993, toujours au Japon, un foyer sur quatre participe à un Teikei (signification : «mettre le visage du paysan sur les aliments»). En 2001, la famille Vuillon créée la première AMAP de France, les Olivades, entre Ollioules et la Seyne-sur-Mer. En février 2004, Aubagne accueilli le premier colloque international des Teikei.

UNE AMAP est un engagement mutuel par le biais d’un contrat entre un agriculteur et un «consomm’ acteur»  lequel s’associe à une ferme locale pour bénéficier d’aliments de saison, frais et sans pesticides ni engrais chimiques de synthèse. Ces denrées du terroir peuvent être : des fruits, des légumes, des œufs, du fromage, de la viande, mais aussi, du miel, du poisson, de l’huile d’olive, du pain, etc....
LE « CONSOMM’ACTEUR » paye à l’avance une part de récolte correspondant à un prix fixé par un calcul totalement transparent qui prend en compte les charges de l’exploitation. Il récupère ses produits en un lieu, un jour et un créneau horaire régulier. Ce type de distribution permet au producteur et au 
consommateur de s’accorder sur un coût constant. Il est solidaire du producteur dans les aléas de production. Il participe à l’organisation de la distribution et à la gestion de l’AMAP.

Les engagements du producteur

De son côté, dégagé des contraintes de distribution, le producteur se consacre entièrement à la production. Il s’engage à cultiver dans le respect des sols et des ressources et à respecter les dix principes de l’agriculture paysanne.

Les avantages : pour les consomm’acteurs

Les avantages : pour les paysans

Article rédigé par les étudiants en BTS Diététique première année du Lycée La Cadenelle, à Marseille. www.ismcadenelle.com
Consultez la liste des AMAP de la région : www.allianceprovence.org

A quand le «Drive Fermier» (né en Aquitaine) au carrefour des Amap, point de vente collectif, et drive-commerciaux 

 

Partagez & réagissez
sur les réseaux sociaux




Devenez annonceur 2017

Télécharger le bon de commande

Réseaux Sociaux

Suivez notre actualité sur Facebook et Google +

La Newsletter du Guide

Abonnez-vous & recevez bimestriellement toute l'actualité de la Sainte-Baume (événements, rencontres, activités culturelles...)


Recevoir un Guide Papier

Contactez-nous, c'est gratuit !
Vous recevrez un email de retour avec les indications pour recevoir votre Guide papier gratuitement.
Guide 8ème Édition

10ème édition - Guide 2017




Les chambres d'hôtes de la Coutronne



Infos et agenda des stages

 

Retour Accueil
Contact
Edito
Précédentes éditions